A MADAGASCAR


Madagascar a subi coup sur coup inondations, cyclones, sécheresse, nuées de sauterelles, guerre civile et famine. La plupart des enfants ne peuvent pas être scolarisés et dans les grandes villes beaucoup d’entre eux vivent dans la rue (cela est dû à l’exode rural, comme dans beaucoup de pays pauvres). Malgré cette pauvreté, les Malgaches savent garder leur sourire.
C’est à Antananarivo, la capitale plus connue sous le nom de Tana, où la situation est la plus grave et où la délinquance s’accroît, que nous avons décidé d’agir en soutenant financièrement une équipe de religieuses et laïcs qui aident les plus défavorisés.
Sœur Anselmina, Italienne, dirige les opérations. Tout son temps et celui de son équipe (dont Yolande, une assistante sociale qui nous avons prise en charge) est consacré aux plus pauvres des pauvres : une cantine sert plusieurs centaines de repas par jour aux vieillards, handicapés, orphelins et nécessiteux, un dispensaire les soigne. Certains enfants ont aussi la chance d’être aidés pour leur scolarisation et même d’être parrainés par certains de nos donateurs.
Nous avons lancé en 2015 deux nouvelles actions : des bourses finançant des stages de formation professionnelle pour une dizaine d’adolescents et des stages de formation et microcrédits qui permettront à des femmes vulnérables de se lancer dans une petite activité lucrative.


Notre association a contribué à soutenir financièrement l’action de cette équipe en versant une subvention annuelle minimale de 6 000 euros depuis 2000.
Depuis 2007, Enfants du Sud finance une assistante sociale ainsi que l’action concernant les enfants malnutris : 70 enfants en bas-âge sont pris en charge (alimentation, vêtements, soins et suivi médical) pour un budget annuel de 8 600 euros, qui est passé à 10 480 euros en 2011, puis à 11 400 euros en 2013 et 2014.
Avec nos nouvelles actions, notre financement a été de 18 250 euros en 2015, 17 700 euros en 2016 et 16 800 euros en 2017.


Enfants des rues à Tana… Repas pour les enfants malnutris

Vous pouvez bien entendu nous aider en nous envoyant un chèque à l’ordre de "ENFANTS DU SUD" en précisant bien que les fonds sont destinés à cette action. Vous pouvez aussi parrainer un enfant (200 euros par an). Votre don donne droit à une réduction d'impôt de 66% de son montant retenu dans la limite annuelle de 20% de votre revenu imposable.